Ancien armorial équestre de la Toison d'Or et de l'Europe par Jean de SAINT REMY

Un grand armorial européen illustré de remarquables figures équestres.

Ancien armorial équestre de la Toison d'Or et de l'Europe par Jean de SAINT REMY

149,00 €Prix
  • Ancien armorial équestre de la Toison d'Or…

    L'Armorial équestre de la Toison d'Or 1430-1461

    Cet Armorial est le plus ancien que nous connaissions. Antérieur au règne de Charles le Téméraire, il ne dépasse pas l'année 1433 pour les figures, sa dernière inscription de chevalier est de 1461. C'est le seul qui contienne une suite aussi remarquable de figures équestres. Les chevaliers de la Toison d'Or qui ont ici leurs figures appartiennent aux promotions de 1430 à 1440 exclusivement. Les promotions de 1440 à 1461 sont simplement citées sans figures illustrées. L'Armorial s'achève par un texte en vieux français, extrait des Mémoires du premier roi d'armes de la Toison d'Or sur la fondation de l'Ordre.

     

    L'Armorial de l'Europe au XVe siècle

    Ce second Armorial représente les souverains et princes de l'Europe dans une suite de 45 figures équestres. Les grandes familles européennes sont également représentées par 942 écus, chaque noblesse marchant à la suite de son souverain. Il y manque quelques sections régionales, Espagne, Italie, pays de langue d'oc, etc. Quelques figures équestres y ont été ajoutées ultérieurement, en particulier la dernière, représentant le roi d'Ecosse.

     

     

  • Jean de Saint-Rémy

     

    Il était roi d'armes de la Toison d'Or et héraut d'armes du duc de Bourgogne, Philippe le Bon. Ses contacts avec les hérauts d'armes d'Angleterre ou du Saint-Empire expliquent l'abondance des blasons du nord de l'Europe dans son Armorial équestre de la Toison d'Or, alors que les écus espagnols et italiens en sont absents. D'autre part, le séjour d'un ambassadeur polonais à Arras en 1434 a permis à l'auteur de réunir 65 écus de Pologne et de faire ainsi de son ouvrage le plus ancien armorial polonais connu. Jean de Saint-Rémy mourut en 1468, au début du règne de Charles le Téméraire. Le fils de Philippe le Bon n'apparaît dans l'Armorial que comme comte de Charolais ce qui permet d'établir la date et l'auteur de l'ouvrage.

     

  • Jean de SAINT REMY

    Ancien armorial équestre de la Toison d'Or et de l'Europe au XVe siècle

     

    Réimpression en couleurs

    3 volumes, 19 x 28

    Plus de 1600 maisons nobles et souveraines

    942 écus

    74 figures équestres

    114 planches en couleurs